Maroc

Portail Maroc

Grossesse et tabac: deux associations lancent un cri d'alarme Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde » Médecine / Santé Monde » Médecine / Santé
Grossesse et tabac: deux associations lancent un cri d'alarme
PARIS (AFP) - Prématurité, anomalies du rythme cardiaque foetal, faible poids de naissance: trop de bébés naissent en France de mères fumeuses, s'alarment deux associations, réclamant le remboursement des substituts nicotiniques pendant la grossesse.
"7% des enfants de mères fumeuses naissent avec des lésions cérébrales", a souligné Michel Delcroix, président de l'Appri (Association Périnatalité Prévention Recherche Information) et du réseau Maternité sans tabac, mardi au cours d'une conférence de presse. Entre 18 et 28% des femmes fumeraient pendant leur grossesse, selon ce gynécologue-obstétricien.

"Il n'est pas question de culpabiliser les femmes enceintes qui fument, mais au contraire de les aider à vaincre la dépendance, pour elle et pour leur bébé", a déclaré Conchita Gomez, présidente de l'Association nationale des sages-femmes tabacologues.


Chez une femme qui fume, le délai moyen pour tomber enceinte est augmenté de 9 mois, a-t-elle indiqué. Les risques de fausse-couche, d'accouchement prématuré et de retard de croissance intra-utérin sont doublés.

Une étude conduite par Michel Delcroix et Conchita Gomez auprès de 13.000 femmes au moment de l'accouchement a montré un lien entre le taux de monoxyde de carbone (CO) expiré (mesuré par un petit appareil dans lequel on souffle) et des anomalies du rythme cardiaque du bébé in-utero.

En outre, le poids du nouveau-né diminue proportionnellement à l'augmentation du CO expiré par la mère. Entre 0 et 5 ppm (mesure de concentration), le poids moyen du bébé est de 3,5 kg. Pour un taux supérieur à 20 ppm (correspondant à la consommation de 20 à 30 cigarettes par jour), le poids moyen tombe à 2,5 kg. "Ce sont des enfants qui naissent avec 100 g de cerveau en moins", a souligné le Pr Delcroix.

Le monoxyde de carbone entre en compétition avec l'oxygène pour se fixer sur l'hémoglobine du sang. L'hémoglobine a une affinité 250 fois plus élevée pour le CO que pour l'oxygène. Chez le foetus, cette affinité est même 450 fois plus élevée, a-t-il indiqué.

Le Pr Delcroix et Mme Gomez veulent populariser la mesure du CO expiré dans le suivi de la grossesse, pour la mère, mais aussi le père, l'exposition à la fumée de tabac des femmes non fumeuses étant aussi nocive pour le foetus.

"Tous les conseils qu'on va donner sont valables pour le bébé qui va naître, mais aussi pour les prochaines grossesses", a souligné Mme Gomez.

Ils souhaitent également que les substituts nicotiniques soient davantage prescrits pendant la grossesse et revendiquent leur prise en charge par l'assurance maladie pour les femmes enceintes. "Seulement 2,9% des femmes reçoivent un traitement de substitution pendant la grossesse", a regretté le Pr Delcroix.

Autre point sensible, l'allaitement et le tabac. Pour Mme Gomez, une femme ne doit pas renoncer à allaiter parce qu'elle fume, mais doit au contraire être accompagnée.

Publié le: 24/03/2009 à 16:52:23 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Prothèses PIP: Bertrand favorable à une mission...

» La France désenfumée depuis cinq ans, mais toujours...

» "Tout s'accélère" dans la recherche sur les cancers

» Cancer de la peau: les Etats-Unis approuvent un nouveau...

» Plus de 97% des généralistes optent pour la rémunération...

Suite »

Ressources web

» Ministère de la Santé

» Agence Nationale de l'Assurance Maladie

» OMS Maroc

» Croissant Rouge Marocain

» Médecins sans Frontières

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2018 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz