Maroc

Portail Maroc

Grippe aviaire: Nouveau cas humain détecté en Egypte (ministère) Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde » Médecine / Santé Monde » Médecine / Santé
Grippe aviaire: Nouveau cas humain détecté en Egypte (ministère)
LE CAIRE (MAP) - Le ministère égyptien de la Santé a annoncé mercredi avoir détecté un nouveau cas humain de grippe aviaire impliquant la souche pathogène H5N1, le premier depuis le mois de mai.
Les résultats d'analyses ont conclu à la présence du virus H5N1 hautement pathogène de la grippe aviaire chez Hanane Abdel Magd, 39 ans, de la province de Gharbiya dans le Delta (nord), qui avait eu une poussée de fièvre et des difficultés respiratoires, a précisé le ministère.

Il s'agit du quinzième cas de grippe aviaire signalé sur des humains en Egypte. Six d'entre eux sont morts alors que huit ont guéri après avoir suivi un traitement à base de Tamiflu.

Le virus H5N1 a été signalé pour la première fois en Egypte chez des oiseaux en février dernier. Le premier cas humain a été annoncé le 18 mars.
Publié le: 11/10/2006 à 08:12:45 GMT Source : MAP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Prothèses PIP: Bertrand favorable à une mission...

» La France désenfumée depuis cinq ans, mais toujours...

» "Tout s'accélère" dans la recherche sur les cancers

» Cancer de la peau: les Etats-Unis approuvent un nouveau...

» Plus de 97% des généralistes optent pour la rémunération...

Suite »

Ressources web

» Ministère de la Santé

» Agence Nationale de l'Assurance Maladie

» OMS Maroc

» Croissant Rouge Marocain

» Médecins sans Frontières

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2017 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz