Maroc

Portail Maroc

France Télécom acquiert 40% de l'opérateur marocain Meditel pour 640 millions d'euros Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Maroc Maroc
France Télécom acquiert 40% de l'opérateur marocain Meditel pour 640 millions d'euros
RABAT (AFP) - L'opérateur français France Télécom a annoncé mardi l'acquisition de 40% du deuxième opérateur marocain Meditel pour un montant de 640 millions d?euros et réaffirmé son ambition de doubler son chiffre d'affaires dans la région Afrique et Moyen-Orient d'ici 5 ans.
"Les groupes Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG), FinanceCom et France Télécom ont conclu un partenariat stratégique par lequel France Télécom prendra une participation initiale de 40% au capital de Médi Télécom, deuxième opérateur télécom au Maroc", a indiqué l'opérateur dans un communiqué.

Cette transaction porte sur un montant "de 640 millions d?euros pour 40% du capital et des droits de vote de Médi Télécom".


"Cette prise de participation dans Médi Télécom est la première concrétisation de notre nouvelle politique de croissance hors d?Europe, et contribue à notre objectif annoncé de doubler notre chiffre d?affaires à horizon de 5 ans dans la zone Afrique et Moyen-Orient", a déclaré le directeur général de France Télécom, Stéphane Richard.

France Télécom a prévu de porter cette participation à 45% d'ici 2011 et à 49% avant 2015.

Selon France Télécom, avec plus de 10 millions d?abonnés mobile, soit environ 37% de parts de marché, "Médi Télécom a réalisé en 2009 un chiffre d?affaires de 5,3 milliards de dirhams (465 millions d?euros) avec une marge d?EBITDA de 40%".

France Télécom entend, "grâce à son savoir-faire marketing, commercial et technique", développer les offres haut de gamme et les data mobiles, dans un marché dominé par les offres prépayées.

"Nous souhaitons apporter notre expérience dans un continent où nous avons déjà 30 milliards d'euros de chiffre d'affaires", a souligné Stéphane Richard au cours d'une conférence de presse à Rabat, à laquelle ont participé Othman Benjelloun, PDG de FinanceCom, Anass Houir Alami, DG de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) et Mohamed Elmandjra, DG de Meditel.

Pour leur part, Othman Benjelloun et Anass Alami voient en cette union "une alliance stratégique permettant de renforcer le positionnement de Médi Télécom au niveau national et d?en faire une plateforme de rayonnement à l?échelle maghrébine et africaine".

Les deux actionnaires de Méditel, CDG et FinanceCom, qui détiennent à parts égales 60% du capital de Meditel, avaient racheté l'opérateur marocain à Telefonica et Portugal Telecom en 2009.

"France Télécom, qui reverse déjà des dividendes supérieurs aux bénéfices, semble financer cette acquisition au détriment de l'investissement", s'est insurgée la CFE-CGC/UNSA dans un communiqué s'interrogeant sur les conditions du rachat et ses conséquences.

"A l'heure où la direction de France Télécom se dote d'un nouveau contrat social, le projet industriel, pourtant essentiel, n'est toujours pas là", conclut le syndicat.

Publié le: 21/09/2010 à 17:12:05 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Attentat de Marrakech: les parents d'une victime...

» Après New York, le roi saoudien poursuit sa...

» Arabie: le roi Abdallah en "bonne santé" selon le...

» le roi Abdallah d'Arabie saoudite, en convalescence,...

» Maroc: deux nouvelles tentatives d'immolation par le feu

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2021 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz