Maroc

Portail Maroc

France: enquête préliminaire sur la campagne 2008 de pêche au thon rouge Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde » Sc / Environnement Monde » Sc / Environnement
France: enquête préliminaire sur la campagne 2008 de pêche au thon rouge
MONTPELLIER (AFP) - Une enquête préliminaire portant sur la campagne 2008 de pêche au thon rouge, une espèce menacée par la surpêche selon des spécialistes et dont la capture est limitée en fonction de quotas annuels, a été ouverte récemment à Montpellier, a-t-on appris lundi de source judiciaire.
Cette enquête porte, selon des sources proches de l'enquête, notamment sur des soupçons de fausses déclarations de pêche par des thonniers-senneurs et d'utilisation d'avion pour repérer les bancs de poissons, une pratique strictement interdite par l'Union européenne (UE) durant la campagne de pêche.

Mi-juin 2008, l'Agence européenne de contrôle des pêches avait indiqué que des avions étaient soupçonnés d'avoir exercé des survols illégaux en appui aux pêcheurs. Certains avaient pu être identifiés : un immatriculé en France, trois en Italie, deux aux Etats-Unis, deux en Suisse. L'agence européenne avait indiqué qu'il revenait à ces Etats d'ouvrir une enquête.


L'enquête ouverte à Montpellier intervient alors que la campagne 2007, qui avait vu la France dépasser largement son quota, a fait l'objet d'une information judiciaire ouverte dans cette ville.

Cinq thoniers-senneurs ont été mis en examen et sont soupçonnés soit d'avoir fait de fausses déclarations sur des thons capturés en réalité par d'autres navires étrangers, soit d'avoir minoré leurs déclarations de pêche de plusieurs tonnes. En 2007, la France disposait d'un quota de 5.593 tonnes mais avait pêché près de 10.000 tonnes, selon la Commission européenne.

En 2008, le quota de la France est tombé à 4.775 tonnes, quota réparti entre les 36 thoniers-senneurs français.

Au mois de novembre 2008, un accord international conclu au Maroc a prévu de réduire de 30% en deux ans les possibilités de capture de thon rouge en Méditerranée et dans l'Atlantique.

Cette baisse va soulager l'espèce menacée selon l'UE mais a été qualifiée de "honte" par le Fonds mondial pour la nature (WWF) selon lequel le thon rouge, un poisson très prisé pour les sushis, est en première ligne des espèces en voie de disparition.

Publié le: 23/03/2009 à 17:05:59 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» La testostérone peut induire des attitudes égocentriques

» Le centre de la parole dans le cerveau n'est pas là où...

» De la taille d'un chat à celle d'un éléphant en 20...

» Une banque du sperme pour la Grande barrière de corail...

» A Davos, une machine pour décoder le génome individuel...

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2020 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz