Maroc

Portail Maroc

Foule de personnalités aux obsèques et à l'inhumation de Bashung Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde » Art / Culture Monde » Art / Culture
Foule de personnalités aux obsèques et à l'inhumation de Bashung
PARIS (AFP) - Un grand nombre d'artistes, dont Jane Birkin, Catherine Deneuve, Bertrand Cantat ou Alain Souchon, ont assisté aux obsèques d'Alain Bashung, vendredi à l'église Saint-Germain-des-Prés à Paris, lors d'une cérémonie sobre qui a mis l'accent sur sa foi et sa "quête de l'essentiel".
Le chanteur, mort le 14 mars d'un cancer du poumon à 61 ans, devait être inhumé dans l'après-midi au cimetière du Père Lachaise.

Un grand écran vidéo avait été installé à l'extérieur de l'église afin que la foule des fans, massée derrière une barrière avec les photographes, puisse suivre cette cérémonie catholique de plus d'une heure, célébrée en fin de matinée par le père Benoist de Sinety.


"Les années passées avec toi m'ont fait traverser des siècles de vie. Je t'aime tant", a déclaré à la fin de la cérémonie la veuve d'Alain Bashung, Chloé Mons, sous les yeux de leur fille Poppée et d'Arthur, le fils du chanteur, né d'une précédente union.

"Tu m'as appris à rester centrée sur l'essentiel", a-t-elle dit, très émue, en opposant cette notion aux "gesticulations du monde du spectacle".

Dans l'assistance, on apercevait les chanteurs Alain Souchon, Bertrand Cantat de Noir Désir, dans une rare apparition publique, Jean-Louis Aubert, -M- (alias Matthieu Chedid), Raphaël, Yves Simon, Françoise Hardy, Laurent Voulzy, Jane Birkin, Alain Chamfort, Mathias Malzieu de Dionysos ou encore Gaëtan Roussel de Louise Attaque, Joseph d'Anvers et Arman Méliès, qui ont tous trois participé au dernier album de Bashung, "Bleu Pétrole".

L'actrice Catherine Deneuve, les comédiens Claude Rich, Jean-Pierre Kalfon, et Patrick Bouchitey, la ministre de la Culture Christine Albanel, Pascal Nègre, le président d'Universal Music France, qui produisait les disques d'Alain Bashung sur le label Barclay, ou le patron de l'Olympia Arnaud Delbarre étaient également présents.

"Aller à l'essentiel: ne rien dire d'inutile, ne rien chanter de futile", a déclaré le père de Sinety en commençant son homélie.

"La foi consiste à mettre l'essentiel au coeur de sa vie (...). Alain Bashung vivait cette recherce-là: mettre au coeur de sa vie la quête de l'essentiel, la rencontre avec l'essentiel. Il pouvait passer des heures à méditer, sans prononcer de mots, dans la paix", a-t-il poursuivi.

Le prêtre a rappelé que le chanteur et sa compagne avaient mis en musique en 2002 le livre du Cantique des cantiques, "où l'homme et la femme se désirent et se cherchent, chantent leurs beautés et leurs grâces".

"Nous sommes certes résidents de nos pays, de nos cultures, de notre terre mais le résident se sait de passage", a-t-il ajouté dans une allusion à la chanson de Bashung "Résidents de la République".

La famille avait choisi de ne passer aucun morceau d'Alain Bashung durant la cérémonie. Quelques titres de rock et de folk anglo-saxons, des genres dont il était amoureux et qui ont nourri son oeuvre, ont été diffusés pendant la bénédiction du cercueil, dont "Great balls of fire" de Jerry Lee Lewis ou "Harvest Moon" de Neil Young.

De longs applaudissements et des sifflets chaleureux ont salué la sortie du cercueil de l'église en ce premier jour du printemps, marqué par un grand soleil.

Personnalités, proches et invités sont restés sur le parvis, autour du corbillard, pendant plusieurs minutes. Le cortège a quitté les lieux à 13h00 sous de nouveaux applaudissements nourris, tradition réservée aux artistes.

Alain Bashung a été inhumé dans l' après-midi à Paris au cimetière du Père Lachaise. Le chanteur a été porté en terre avenue de la Chapelle, dans la 20e division du célèbre cimetière parisien, dans lequel reposent de nombreux artistes, dont l'Américain Jim Morrison, le chanteur des Doors, Edith Piaf ou Yves Montand.

Initialement prévue à 15H00, l'inhumation a été avancée à 14H30 et a eu lieu en présence de proches et d'invités, dont quelques uns étaient déjà présents à l'église. Parmi eux, les chanteurs Yves Simon, Daniel Darc, Gaëtan Roussel, de Louise Attaque, et Joseph d'Anvers, qui ont tous deux participé au dernier album de Bashung, "Bleu Pétrole".

Les chanteurs Christophe et Jacques Higelin étaient également présents à l'enterrement.

Sous un soleil éclatant, une foule d'un millier d'anonymes était maintenue à distance par des barrières à quelques dizaines de mètres de là. Une fois les invités partis, les barrières ont été ouvertes pour laisser les fans d'Alain Bashung défiler devant sa sépulture.

Publié le: 20/03/2009 à 18:18:19 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» La voix du chancelier Bismarck découverte sur un...

» "Sur la planche": l'énergie brute des "filles...

» Le musée Toulouse-Lautrec d'Albi, transformé, rouvrira...

» L'un des premiers opéras payants, "Egisto", pour la...

» Avec "Elles", Juliette Binoche s'expose et se dévoile

Suite »

Ressources web

» Ministère de la Culture

» Ministère de la Communication

» UNESCO Maroc

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2019 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz