Maroc

Portail Maroc

Facebook lève le voile sur l'investissement de Goldman Sachs Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde » Nouvelles technologies Monde » Nouvelles technologies
Facebook lève le voile sur l'investissement de Goldman Sachs
NEW YORK (AFP) - Le site de socialisation Facebook a révélé vendredi qu'il venait de lever 1,5 milliard de dollars, dont 1 milliard auprès de clients de la banque d'affaires Goldman Sachs hors Etats-Unis.
"Facebook annonce qu'il a levé 1,5 milliard de dollars au cours d'une opération le valorisant à 50 milliards de dollars environ", indique le géant internet dans un communiqué.

Facebook a ainsi levé le voile sur des informations qui avaient circulé dans la presse financière ces dernières semaines, provoquant une polémique et une enquête des autorités boursières sur son offre privée, qui est susceptible d'enfreindre la réglementation boursière américaine.


Face à cette polémique et au risque juridique, Goldman Sachs avait annoncé lundi qu'il renonçait à placer des actions Facebook auprès de clients américains, au risque de mécontenter nombre d'entre eux.

"La transaction a consisté en deux parties: une offre sursouscrite aux clients hors Etats-Unis, au sein d'un fonds qui a investi 1 milliard de dollars dans des actions Facebook ordinaires", indique le communiqué.

L'autre opération a été effectuée en décembre. L'actionnaire de Facebook "Digital Sky Technologies (DST), Goldman Sachs et un fonds géré par Goldman Sachs ont investi 500 millions de dollars dans d'autres actions ordinaires pour la même valorisation", détaille le communiqué.

Publié le: 21/01/2011 à 23:15:13 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Le fondateur de Wikileaks Julian Assange comparaît...

» Google Maps: Google condamné en France pour abus de...

» Avec Twitter les commissaires européens goûtent au...

» Orange réalise une marge de l'ordre de 35% dans la...

» Hirai remplace Stringer à la tête de Sony confronté à de...

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2017 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz