Maroc

Portail Maroc

L'exposition de manuscrits des Livres sacrés traduit l'attachement des deux pays aux valeurs de tolérance et de coexistence Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Maroc Maroc
L'exposition de manuscrits des Livres sacrés traduit l'attachement des deux pays aux valeurs de tolérance et de coexistence
RABAT (MAP) - L'organisation de l'exposition de rares textes saints et manuscrits des trois religions monothéistes qu'abritera la capitale britannique, du 26 avril au 23 septembre prochain, intervient à un moment où se fait de plus en plus pressant le besoin d'une réflexion commune des adeptes des trois religions et d'une action mettant à profit le legs cultuel commun afin de consacrer les valeurs de tolérance, de compréhension et de coexistence.
Cette exposition, qui sera organisée sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI et de SAR le Prince Philip, Duke d'Edimbourg, constitue un grand événement culturel, artistique et cultuel tendant à approfondir la compréhension entre les peuples des différentes religions et à dissiper les malentendus dans la perspective de consolider les liens entre eux.

Elle permettra aux visiteurs de découvrir de rares exemplaires du Coran conservés à la Bibliothèque Royale de Marrakech et à la Bibliothèque Nationale de Rabat.


L'organisation de cette exposition par le Royaume du Maroc et le Royaume uni dénote l'attachement indéfectible des deux pays aux valeurs humaines fondées sur le respect et la compréhension entre les religions.

Cet attachement a été réaffirmé dans le message adressé par SM Le Roi Mohammed VI à l'exposition en octobre 2006, dans lequel le Souverain avait souligné que ladite exposition, qui symbolise la rencontre et le dialogue, intervient à un moment où le besoin d'une réflexion commune des adeptes des trois religions se fait plus que jamais de plus en plus pressant pour la propagation de l'esprit de tolérance, de connaissance, de coexistence, conforté par la culture, l'art et le patrimoine spirituel commun.

Le programme de cette exposition organisée par la British Library de Londres en partenariat avec la Moroccan-British Society (MBS), comporte plusieurs activités culturelles et artistiques et des ateliers portant sur des thèmes tels que le soufisme au Maroc, le spirituel et l'esthétique dans le texte sacré, les Musulmans et la démocratie, outre des soirées musicales de Samaa et un atelier de calligraphie arabe.

La Moroccan-British Society a également programmé des voyages d'exploration au profit d'élèves et d'étudiants marocains en vue de comprendre l'autre et renforcer le dialogue religieux et culturel en plus de la contribution à l'envoi de missions d'ouléma, d'imams et de mourchidates à Londres pour visiter l'exposition.

La Moroccan-British Society, présidée par SA la Princesse Lalla Joumala, vise à permettre aux Marocains et aux Britanniques de mieux connaître leurs cultures et civilisations respectives, d'explorer leur ancrage dans l'Histoire, ainsi que les institutions politiques, académiques, scientifiques et économiques des deux pays, contribuant ainsi à la consolidation des liens d'amitié et de coopération dans divers domaines.
Publié le: 20/04/2007 à 10:39:53 GMT Source : MAP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Attentat de Marrakech: les parents d'une victime...

» Après New York, le roi saoudien poursuit sa...

» Arabie: le roi Abdallah en "bonne santé" selon le...

» le roi Abdallah d'Arabie saoudite, en convalescence,...

» Maroc: deux nouvelles tentatives d'immolation par le feu

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2019 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz