Maroc

Portail Maroc

M. Douiri inaugure à Marrakech le 2-ème Salon professionnel de l'art de vivre marocain Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Maroc » Art / Culture Maroc » Art / Culture
M. Douiri inaugure à Marrakech le 2-ème Salon professionnel de l'art de vivre marocain
MARRAKECH (MAP) - Le ministre du Tourisme, de l'Artisanat et de l'Economie sociale, M. Adil Douiri, a inauguré, mercredi à Marrakech, la deuxième édition du salon professionnel de l'art de vivre marocain "Riad Art Expo 2006" qui se poursuivra jusqu'au 26 mars, au palais des congrès de Marrakech.
A cette occasion, le ministre qui était accompagné notamment du wali de la région de Marrakech-Tensift-Al haouz, M. Mounir Chraïbi, et du président du Conseil de la Ville, M. Omar El Jazoulli, a effectué une tournée à travers les 74 stands dressés sur une superficie de 3.000 m2 pour l'exposition des différents articles de décoration et des produits de l'artisanat.

Cet espace qui émane d'une prise de conscience de l'importance et du rôle prépondérant de l'art de vivre marocain dans la promotion de l'image du Royaume notamment à l'étranger, se veut également un point de rencontre entre artisans, décorateurs, galeristes, parfumeurs, hôteliers, architectes et promoteurs immobiliers marocains et étrangers Ayant pour but notamment de contribuer à l'animation de Marrakech, cette manifestation est également une occasion idoine à même de permettre l'établissement de liens de contact entre amateurs et professionnels de l'art de vivre marocain. Et afin d'encourager les artisans et les inciter à mieux produire, un Trophée baptisé "patrimoine et création" sera remis, dans quatre catégories, aux différents artisans qui se seront distingués par leurs produits incarnant qualité et créativité.

Le trophée "patrimoine" est consacré à la restauration d'une construction ou la sauvegarde d'un pan du patrimoine national, alors que le trophée "création" récompensera un artisan ou un créateur pour son oeuvre. Le trophée "art et tradition au métier d'art", sera, quant à lui, décerné à un artisan pour l'ensemble de son oeuvre, alors que le trophée "découverte" sera attribué à celui qui mettra en avant un produit touristique original. Par ailleurs, un hommage sera rendu à une ou plusieurs personnalités ayant contribué à la promotion de l'art, de la culture et de l'art de vivre marocain. En outre, des conférences-débats animées par des chercheurs et des spécialistes, ainsi que des ateliers thématiques seront organisés à cette occasion afin d'engager une réflexion sur bon nombre de thèmes dont, "La problématique de la restauration du patrimoine architectural d'aujourd'hui", "L'artisanat à l'horizon 2015" et "La formation supérieure aux métiers du tourisme: état des lieux". La première édition du salon art de vivre marocain, qui s'est déroulée, l'année dernière à Marrakech, a vu la participation de quelque 80 exposants et a été visitée, lors d'un seul week-end, par quelque 4.500 personnes Les participants à l'édition précédente, expliquent les organisateurs, "ont démontré, encore une fois, que l'art de vivre marocain est à la fois enraciné dans une tradition culturelle spécifique, demeure ouvert sur les nouvelles tendances de la créativité contemporaine et constitue une école à part entière qui inspire au quotidien nombre de créateurs de par le monde".
Publié le: 22/03/2006 à 16:33:00 GMT Source : MAP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» La voix du chancelier Bismarck découverte sur un...

» "Sur la planche": l'énergie brute des "filles...

» Le musée Toulouse-Lautrec d'Albi, transformé, rouvrira...

» L'un des premiers opéras payants, "Egisto", pour la...

» Avec "Elles", Juliette Binoche s'expose et se dévoile

Suite »

Ressources web

» Ministère de la Culture

» Ministère de la Communication

» UNESCO Maroc

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2019 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz