Maroc

Portail Maroc

Un don coréen de 200 mille Dollars pour le e-gov Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Maroc » Nouvelles technologies Maroc » Nouvelles technologies
Un don coréen de 200 mille Dollars pour le e-gov
La Corée du Sud et le Maroc ont signé, jeudi à Rabat, un mémorandum d'entente portant sur un don de 240.000 dollars destiné à développer les services du programme e-gouvernement.
Ce don, financé par l'Agence nationale d'informatisation de la Corée (NCA) (50 %) et la Banque mondiale (50 %), vise notamment à promouvoir la coopération bilatérale et les échanges dans les domaines des Technologies de l'information et de la communication.

Aux termes de cet accord signé par le ministre de l'Industrie, du Commerce et des Télécommunications, M. Rachid Talbi El Alami et le président de la NCA, Dr Suh Sam Young, l'Agence coréenne mettra son expertise à la disposition du Maroc dans le domaine de la gouvernance électronique et l'assistera dans la réalisation du réseau e-gouvernement.


Le ministère fournira à son tour l'assistance pour les chercheurs, experts et conseillers et coopérera dans les domaines de la formation des ressources humaines et de l'échange d'expertise.

M. El Alami, qui intervenait à cette occasion, a souligné que l'infrastructure des télécommunications au Maroc est en bonne état et tous les secteurs publics et privés sont équipés, faisant état de la volonté de son département à mettre en place une nouvelle stratégie de développement locale du contenu du projet e-gouvernement.

Pour sa part, le Dr. Suh a souligné que la délégation qu'il conduit travaille conjointement avec la Banque mondiale qui est un partenaire essentiel dans ce projet, ajoutant qu'une carte de route a été mise en place pour ce programme relatif à l'installation de l'infrastructure de e-gouvernement au Maroc.

De son côté, le représentant de la Banque Mondiale, a donné un aperçu sur le programme de la BM relatif au soutien aux pays en développement dans le domaine des nouvelles technologies de l'information, estimant que la réussite de cette coopération, à travers des projets pilotes, encouragera la BM et La NCA à proposer d'autres projets aux pays en développement.

Dans une déclaration à la MAP, M. El Alami a précisé que cette enveloppe est "destinée à développer le e-santé qui sera opérationnel dans cinq mois et à financer l'information industrielle au Maroc", sachant que l'agence a déjà financé l'installation du réseau national de l'information industriel au Maroc et qui est sur le point d'être finalisé.

Le ministre a annoncé qu'un "autre accord de coopération plus large sera signé avec l'agence coréenne au mois d'avril prochain".

Le Maroc, ambassadeur auprès de l'Union internationale des télécommunications, est "considéré comme l'un des pays les plus développés dans la région en matière d'utilisation des nouvelles technologies de l'information", a-t-il dit, affirmant que "le Royaume peut jouer le rôle d'interface pour exporter les NTIC en Afrique et dans la région".
MAP
Publié le: 06/02/2004 à 12:04:24 GMT
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Le fondateur de Wikileaks Julian Assange comparaît...

» Google Maps: Google condamné en France pour abus de...

» Avec Twitter les commissaires européens goûtent au...

» Orange réalise une marge de l'ordre de 35% dans la...

» Hirai remplace Stringer à la tête de Sony confronté à de...

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2020 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz