Maroc

Portail Maroc

La déclaration gouvernementale
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Maroc » Politique / Diplomatie Maroc » Politique / Diplomatie
La déclaration gouvernementale ""verse dans les généralités""
RABAT (MAP) - La déclaration gouvernementale ""verse dans les généralités"" et ""n'apporte rien de nouveau"", ont estimé lundi les groupes du Parti Travailliste (PT) et de l'Alliance de la Gauche démocratique à la Chambre des représentants.
Lors des débats autour de la déclaration présentée par le Premier ministre le 24 octobre, M.Houssein Naimi ajoute, au nom du groupe parlementaire du Parti Travailliste, que le programme du gouvernement demeure imprécis et ne reflète pas la vision des partis formant la majorité.

Le gouvernement est ""incapable de rétablir la confiance"" des citoyens dans l'action politique sachant qu'il est constitué d'un amalgame de courants politiques ( droite, centre et gauche) ce qui ne lui permet pas d'entretenir la cohésion requise, a-t-il dit.


Il a de même critiqué l'absence, dans cette déclaration, d'une politique d'enseignement et d'alternatives de réhabilitation de l'école publique de façon à ce qu'elle puisse reprendre l'accomplissement de sa mission.

M. Naimi, qui s'est interrogé sur les moyens de financement de la politique économique et sociale, relève aussi l'absence d'une stratégie de développement du secteur agricole. De ce fait, ajoute-t-il, le gouvernement feint ignorer les grandes réformes à entreprendre dans ce domaine.

Au nom du groupe de l'Alliance de la gauche démocratique, M. Mokhtar Rachidi considère que la déclaration gouvernementale ne répond pas aux attentes des citoyens quant à l'éradication de la pauvreté et de la marginalisation, la promotion d'une économie apte à faire face aux défis de la mondialisation et la lutte contre toutes les formes de corruption politique, dans la perspective de réunir les conditions d'une véritable transition démocratique.

Il s'est, en outre, interrogé sur la politique qui sera mise en £uvre pour assurer une croissance économique importante, sachant que l'agriculture reste dépendante de la pluviométrie.

M. Rachidi n'a pas caché le pessimisme de son groupe quant au sort que pourrait connaître la déclaration gouvernementale qui, selon lui, ne diffère pas des précédentes.

Il a également estimé que la déclaration est entachée d'insuffisance et lacunes, notamment dans l'évaluation des élections du 7 septembre dernier.

M. Rachidi a d'autre part critiqué certains partis qui, selon lui, n'ont rien fait qui puisse faire évoluer leur action politique et qui souffrent d'une absence de la démocratie dans leurs propres rages.
Publié le: 30/10/2007 à 13:28:29 GMT Source : MAP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» "Sans tricher", Eva Joly se livre dans une...

» Sondages: un duel Hollande-Sarkozy se confirme,...

» EXCLUSIF AFP - Bettencourt : Eric Woerth convoqué la...

» Séquestration à La Poste: Olivier Besancenot jugé en...

» Comme Hollande, Sarkozy dénonce les banquiers et la...

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2019 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz