Maroc

Portail Maroc

Décès à Rabat de Ahmed Cherkaoui, ancien Secrétaire d'Etat aux AE Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Maroc Maroc
Décès à Rabat de Ahmed Cherkaoui, ancien Secrétaire d'Etat aux AE
RABAT (MAP) - M. Ahmed Cherkaoui, ancien Secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères, est décédé mardi à Rabat des suites d'une longue maladie.
Le défunt, qui a été à trois reprises Secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères, avait auparavant été Secrétaire général du même département, puis Directeur général des affaires politiques.

Né à Salé le 18 novembre 1929, feu Ahmed Cherkaoui, titulaire d'une licence en droit, avait également rempli la fonction de responsable des divisions Amérique et du Service culturel au ministère des Affaires étrangères et de la coopération.


Le défunt, qui avait intégré en 1956 le ministère des Affaires étrangères en tant que Chef adjoint de la Division des organismes internationaux, a été une première fois nommé Secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères le 25 août 1974, poste qu'il a occupé jusqu'au 9 octobre 1977.

Il a été à nouveau nommé dans la même fonction le 11 octobre 1985, puis une troisième fois le 11 août 1992.

M. Ahmed Cherkaoui sera inhumé demain à Rabat.
Publié le: 22/08/2006 à 12:53:49 GMT Source : MAP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Attentat de Marrakech: les parents d'une victime...

» Après New York, le roi saoudien poursuit sa...

» Arabie: le roi Abdallah en "bonne santé" selon le...

» le roi Abdallah d'Arabie saoudite, en convalescence,...

» Maroc: deux nouvelles tentatives d'immolation par le feu

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2018 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz