Maroc

Portail Maroc

La Chambre des Représentants adopte à la majorité le projet de loi de Finances 2002 Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Maroc » Economie / Finances Maroc » Economie / Finances
La Chambre des Représentants adopte à la majorité le projet de loi de Finances 2002
RABAT - La Chambre des Représentants a adopté, samedi après-midi lors d'une séance plénière, à la majorité le projet de loi de finances 2002 (111 voix pour, 38 contre et 4 abstentions).
Les groupes d'opposition ont estimé que ce projet ne comporte aucune disposition ou mesure pouvant remédier aux questions sociales du pays et permettant "l'amélioration du cadre institutionnel et de la gestion publique".
Pour leur part, les groupes de la majorité ont relevé que ce projet de loi comprend plusieurs mesures permettant de surmonter les difficultés auxquelles fait face le pays aux niveaux interne et externe et de consacrer la solidarité sociale et le développement.
Les montants alloués aux secteurs sociaux prouvent que l'actuel projet tente de concilier entre le programme des réformes structurelles et la satisfaction des besoins urgents des populations.
La Chambre des conseillers tiendra mercredi une séance plénière consacrée à la présentation par le gouvernement du projet de loi de finances pour l'année 2002. (Source: MAP)
Publié le: 17/11/2001 à 21:54:25 GMT
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Wall Street ouvre en hausse, dopée par Facebook

» Le marché automobile français commence mal l'année

» Un fournisseur de Vuitton va reprendre l'usine Lejaby...

» Bruxelles oppose son veto à la fusion de NYSE Euronext...

» Le Portugal obtient un répit mais les craintes d'une...

Suite »

Ressources web

» Bourse de Casablanca

» Bank Al-Maghreb

» Banque africaine de développement

» Ministère des finances et de la privatisation

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2020 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz