Maroc

Portail Maroc

La campagne ophtalmologique maroco-mauritanienne, un exemple édifiant de coopération entre ONG maghrébines Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Maroc » Médecine / Santé Maroc » Médecine / Santé
La campagne ophtalmologique maroco-mauritanienne, un exemple édifiant de coopération entre ONG maghrébines
NOUAKCHOTT (MAP) - La campagne ophtalmologique de cinq jours entreprise, mercredi, par le Croissant Rouge Marocain (CRM) et la Fondation mauritanienne Bouamatou, permettra à quelque 200 personnes souffrant de maladies cécitantes, tous âges et sexes confondus, de retrouver la vue à travers un acte médical longtemps attendu.
L'action initiée par le CRM, en coordination avec le ministère de la santé conjointement avec la Fondation Bouamatou, servira d'exemple édifiant pour une coopération inter-maghrébine entre les organisations non gouvernementales appelées à s'impliquer davantage dans des missions du même genre, qui sont de nature à renforcer les efforts de développement humain par le biais de la réintégration de jeunes dans le tissu socio-économique. Cette campagne ophtalmologique, la première opération entreprise par le Croissant Rouge Marocain en terre mauritanienne, a été grandement appréciée par les responsables de la Fondation qui ont tenu à exprimer leur gratitude pour cette noble action d'un pays frère principalement dans le combat contre la cécité, véritable pandémie en Mauritanie. Sur une population de plus de 3 millions (recensement de 1988), l'hôpital ophtalmologique de Nouakchott a réalisé quelque 254.206 consultations pour 15763 opérations depuis son ouverture en juillet 2001. Le Croissant Rouge Marocain, présidé par SAR la Princesse Lalla Malika en tant qu'organisation humanitaire investie corps et âme dans des actions de secours en cas de catastrophes et d'assistance aux catégories sociales vulnérables au niveau national a démontré, cette fois-ci, que la solidarité agissante entre deux peuples frères passe par l'implication dans une opération ciblée qui concerne une population souffrant de la cécité et de conditions socio-économiques précaires outre le manque de couverture sociale.

Pour les responsables de l'hôpital ophtalmologique de Nouakchott, si la prévalence du taux élevé de la cécité est du en partie aux conditions climatiques très rudes en Mauritanie (climat saharien aride), il n'en demeure pas moins que la précarité et d'autres facteurs d'ordre culturel viennent se greffer pour compliquer davantage la situation de ces populations.


Le coût de traitement d'un cas de cécité en Mauritanie est estimé à plus de 15000 Ouguiyas (environ 50 euro), montant hors de portée du budget des personnes atteintes souvent originaires des contrées lointaines du pays (1.030.700 km2 presque deux fois la superficie de la France) et dont le déplacement à Nouakchott exige des frais supplémentaires pour le ou les accompagnateurs avec parfois des séjours prolongés à cause de la pression des demandes sur l'hôpital: les délais des rendez-vous pour des opérations chirurgicales après consultations peuvent atteindre deux à trois mois sinon plus, sauf cas d'extrême urgence. Pour une structure médicale dédiée exclusivement à l'ophtalmologie dans un pays où les maladies cécitantes d'origines diverses conséquentes à une absence de soins appropriés à temps pour une banale infection oculaire, le défi à relever consiste à assurer la pérennité de la qualité des prestations gratuites tout en augmentant la capacité d'accueil et en améliorant les conditions d'exercice par l'extension des dépendances, affirme Mme Fatimatou Mint Ahmadou, Secrétaire générale de la Fondation Bouamatou.

Ainsi, selon des données fournies par l'hôpital ophtalmologique relevant de la Fondation Bouamatou, le taux de cécité bilatérale dans la population âgée de 50 ans et plus est de l'ordre de 15,33-pc dont la principale cause est représentée par la cataracte dans 80,57-pc, suivie du trachome, du glaucome, de la rétinoblastome et des ulcérations cornéennes.

Mme Fatimatou Mint Ahmadou a relevé que le challenge sera de taille dans les années a venir car la renommée de l'hôpital a dépassé les frontières mauritaniennes. La Fondation Bouamatou ne ménagera aucun effort pour assurer la pérennité de l'hôpital dont le besoin se fait énormément sentir et dont la mission demeura humanitaire, comme l'a conçu son Président, M . Mohamed Bouamatou, a affirmé Mme Fatimatou Mint Ahmadou.
Publié le: 20/04/2006 à 14:48:35 GMT Source : MAP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Prothèses PIP: Bertrand favorable à une mission...

» La France désenfumée depuis cinq ans, mais toujours...

» "Tout s'accélère" dans la recherche sur les cancers

» Cancer de la peau: les Etats-Unis approuvent un nouveau...

» Plus de 97% des généralistes optent pour la rémunération...

Suite »

Ressources web

» Ministère de la Santé

» Agence Nationale de l'Assurance Maladie

» OMS Maroc

» Croissant Rouge Marocain

» Médecins sans Frontières

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2020 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz