Maroc

Portail Maroc

Le budget genre, une approche novatrice pour renforcer l'égalité des sexes (responsable marocain) Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Maroc Maroc
Le budget genre, une approche novatrice pour renforcer l'égalité des sexes (responsable marocain)
NEW YORK (NATIONS UNIES) (MAP) - L'intégration de l'approche genre dans le processus de préparation et d'exécution du budget s'inscrit dans le prolongement des réformes novatrices initiées par le Maroc pour renforcer l'égalité et l'équité entre les sexes, a souligné mercredi Mohamed Chafiki, directeur des études et des prévisions financières au ministère des finances et de la privatisation.
""Le budget genre"" vise à assurer concrètement l'équité et à améliorer l'efficacité et la cohérence des politiques financières à travers une meilleure allocation budgétaire publique, a-t-il relevé lors d'un débat à l'Assemble générale de l'ONU dans le cadre des travaux de la Commission onusienne sur la femme.

En ce sens, il a rappelé que le budget constitue un instrument qui reflète des politiques et des stratégies de développement, soulignant que l'approche genre adoptée par le Maroc permet d'assurer le maximum de débat et de concertation sur la politique financière.


Elle permet aussi, a-t-il poursuivi, aux élus et aux représentants de la société civile d'avoir une meilleure lisibilité du budget en donnant un sens aux allocations budgétaires.

Et d'ajouter que cette démarche, une expérience pilote, s'établit dans le contexte de transition démocratique du Maroc, marquée notamment par la modernisation du Code de la famille et une participation accrue des femmes à la vie politique.

Compte tenu de la valeur ajoutée apportée par un budget sensible au genre, celui-ci joue un rôle pédagogique qui contribue à la promotion de l'égalité en tant que culture et pratique, a en outre relevé M. Chafiki qui a rappelé l'intérêt accordé par le gouvernement et le parlement marocains à ce sujet durant cette dernière décennie, en partenariat avec la société civile.

Il a aussi précisé qu'il est important de prendre en considération la contribution des femmes et des hommes, quelque soit leurs appartenances sociales, et de répondre de manière équitable aux besoins pratiques et stratégiques des deux sexes.

Avec cette démarche, le budget tient compte des rapports sociaux et des intérêts différenciés des femmes, des hommes, des filles et des garçons.

L'intervenant a, par ailleurs, indiqué la budgétisation sensible au genre a permis le renforcement des capacités institutionnelles des différents ministères en matière de développement d'indicateurs ainsi que d'affinement de l'appareil statistique pour obtenir des données ventilées Le ministère des finances et de la privatisation a entamé la ""gendérisation"" du budget en 2006 avec 12 départements ministériels (Agriculture et Développement rural, Education nationale, Santé, Justice, Emploi, Transport, Energie, Logement, Secrétariat d'Etat chargé de la famille, de l'enfance et des personnes Handicapées, Secrétariat d'Etat chargé de l'eau, Haut commissariat au plan et finances et privatisation).

Cette démarche sera élargie, d'ici 2008, à de nouveaux départements (Formation professionnelle, Modernisation des secteurs publics, Secrétariat d'Etat chargé de la jeunesse, Affaires étrangères et artisanat) et intégrera aussi l'Initiative Nationale pour le développement Humain.
Publié le: 08/03/2007 à 02:13:29 GMT Source : MAP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Attentat de Marrakech: les parents d'une victime...

» Après New York, le roi saoudien poursuit sa...

» Arabie: le roi Abdallah en "bonne santé" selon le...

» le roi Abdallah d'Arabie saoudite, en convalescence,...

» Maroc: deux nouvelles tentatives d'immolation par le feu

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2020 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz