Maroc

Portail Maroc

Les bourses mondiales en repli, le Nasdaq surnage Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
 » Economie / Finances » Economie / Finances
Les bourses mondiales en repli, le Nasdaq surnage
NEW YORK - La plupart des bourses mondiales ont baissé jeudi, le Nasdaq, qui avait connu une forte baisse la veille, parvenant toutefois à surnager avec un gain de 0,39% à 1.652,72 points.
A la clôture, le Dow Jones Industrial Average (DJIA), principal indicateur de Wall Street, a cédé 0,76% à 9.163,22 points et le Standard and Poor's a baissé de 0,79% à 1.068,61 points.

La morosité de l'économie américaine a été de nouveau reflétée dans les statistiques économiques jeudi avec l'annonce d'une nouvelle progression des demandes d'allocations chômage la semaine dernière alors que le marché anticipait une baisse.


Par ailleurs, l'indice d'activité des entreprises industrielles établi par la banque fédérale de réserve de Philadelphie est tombé à -27,4 en octobre contre -7,3 en septembre, soit son plus bas niveau depuis février dernier. Ce recul est plus fort que les attentes des analystes qui prévoyaient un indice à -15.

Les bourses latino-américaines se sont également montrées plutôt déprimées avec une baisse de 2,45% à Sao Paulo, de 0,21% à Buenos Aires, de 0,22% à Mexico et de 0,93% à Caracas.

Le marché de Toronto a également reculé de 0,82% en clôture.

Les marchés européens avaient précédemment fini la journée en territoire négatif.

L'indice Footsie à Londres a terminé en baisse de 1,68% à 5.116 points. La bourse de Francfort a clôturé en baisse de 1,52%, l'indice de référence DAX s'établissant à 4.574,37 points.

A Paris, l'indice CAC 40 a perdu 1,66% à 4.338,09 points, plombé par les valeurs technologiques qui ont subi de plein fouet l'avertissement sur résultats de l'allemand SAP.

La place milanaise a glissé de 0,76%, celle de Madrid de 1,47% et celle d'Amsterdam de 2,47%. En revanche, la bourse suisse a terminé en hausse de 1,11% et Bruxelles est restée quasiment inchangée (-0,05%).

Les marchés vont devoir digérer vendredi les résultats de Microsoft, le numéro un mondial des logiciels.

Celui-ci a annoncé après la clôture des marchés américains un bénéfice net de 1,283 milliard de dollars au 1er trimestre (clos fin septembre) de l'exercice 2001/02, en baisse de 42% par rapport à la même période de l'exercice précédent. Le bénéfice de 0,23 dollar par action --y compris une charge de 0,20 dollar liée à des pertes d'investissement-- est supérieur aux attentes des analystes qui étaient de 0,39 dollar par action, hors charges exceptionnelles.

Mais Microsoft prévoit désormais un bénéfice par action compris entre 1,61 et 1,66 dollars pour l'ensemble de son exercice, très en dessous des prévisions des analystes de 1,88 dollar.

En Asie, plus tôt dans la journée, la Bourse de Tokyo a terminé la séance en baisse de 2,6%, tirée vers le bas par le recul de Wall Street la veille et la peur grandissante de la maladie du charbon. Hong Kong a fini sur une baisse de 3,7% et Singapour de 2,4%.
Publié le: 19/10/2001 à 12:40:24 GMT
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Wall Street ouvre en hausse, dopée par Facebook

» Le marché automobile français commence mal l'année

» Un fournisseur de Vuitton va reprendre l'usine Lejaby...

» Bruxelles oppose son veto à la fusion de NYSE Euronext...

» Le Portugal obtient un répit mais les craintes d'une...

Suite »

Ressources web

» Bourse de Casablanca

» Bank Al-Maghreb

» Banque africaine de développement

» Ministère des finances et de la privatisation

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2019 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz