Maroc

Portail Maroc

Bonus de 51 millions d'euros pour les dirigeants d'une filiale du Crédit Agricole qui licencie Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde » Economie / Finances Monde » Economie / Finances
Bonus de 51 millions d'euros pour les dirigeants d'une filiale du Crédit Agricole qui licencie
PARIS (AFP) - Une filiale du groupe bancaire français Crédit Agricole prévoit de distribuer des bonus de 51 millions d'euros à ses cadres et dirigeants alors qu'elle prévoit de supprimer 75 emplois en Europe, dont certains via des licenciements, annonce mercredi le quotidien Libération. Evénement
Selon le quotidien, citant un document de la direction qu'il s'est procuré, Crédit Agricole Cheuvreux, une société de courtage d'actions européennes, "va distribuer une enveloppe de 51 millions d'euros de bonus à ses cadres, dont l'essentiel est réservé au top management" en 2009.

Le versement de ces bonus risque d'alimenter le scandale de la rémunération des patrons qui a rebondi mardi en France avec la révélation d'un "parachute doré" de 3,2 millions d'euros octroyé au patron de l'équipementier automobile en difficultés Valéo.


Dans la soirée, le président Nicolas Sarkozy s'est joint à ce concert d'indignation en affirmant qu'"il ne doit plus y avoir de bonus", de "parachutes dorés" ou de "stock-options" "dans une entreprise qui reçoit une aide de l'Etat" ou qui "met en oeuvre un plan social d'ampleur".

L'enveloppe que va distribuer Cheuvreux est certes en baisse par rapport aux bonus distribués en 2008 (82 millions d'euros), mais "comparé au reste de l'industrie financière, il s'agit d'une diminution très faible", s'insurge un salarié anonyme de la sociité, cité par Libération.

Crédit Agricole Cheuvreux avait annoncé fin février la suppression de 75 postes en Europe, "via des départs volontaires et contraints", dans le cadre d'un plan de restructuration dont l'objectif est d'économiser 31 millions d'euros en 2009, indique le quotidien. "Une information que la direction de Cheuvreux a confirmé à Libération", ajoute-t-il.

Contacté par l'AFP, la direction de Crédit agricole n'était pas joignable mercredi matin pour commenter l'ensemble de ces informations.

En janvier, Georges Pauget, directeur général, avait accepté de renoncer à son bonus pour 2008 sous la pression du gouvernement.

Le Crédit agricole a reçu 3 milliards d'euros en décembre du gouvernement dans le cadre du premier plan d'aides de l'Etat aux banques.

Publié le: 25/03/2009 à 09:13:54 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Wall Street ouvre en hausse, dopée par Facebook

» Le marché automobile français commence mal l'année

» Un fournisseur de Vuitton va reprendre l'usine Lejaby...

» Bruxelles oppose son veto à la fusion de NYSE Euronext...

» Le Portugal obtient un répit mais les craintes d'une...

Suite »

Ressources web

» Bourse de Casablanca

» Bank Al-Maghreb

» Banque africaine de développement

» Ministère des finances et de la privatisation

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2018 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz