Maroc

Portail Maroc

Belgique: Une famille marocaine sous le choc: deux petites filles tombent du dixième étage Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Maroc Maroc
Belgique: Une famille marocaine sous le choc: deux petites filles tombent du dixième étage
Un couple d'origine marocaine à Anvers (nord de la Belgique) vit, depuis mardi, dans un état de choc extrême à la suite de la perte, dans des circonstances dramatiques, de ses deux enfants: Hajjar et Nisrine, âgées respectivement de deux et de quatre ans.
Les faits remontent à mardi matin lorsque le papa est parti, comme à l'accoutumée, déposer son épouse sur le lieu de son travail, une maison de repos. Il n'y avait jamais eu de problème, assure le quotidien belge "la dernière heure" qui relate mercredi ces faits.

Une fois sa femme au travail, M. Miri, qui est sans emploi depuis quelques semaines, se pressait de rentrer. Nisrine et sa petite soeur l'attendaient habituellement au living.


Mardi, vers 8 h 30, le papa est rentré. Personne. Un appartement vide. Mais une fenêtre ouverte. M. Miri a jeté un coup d'oeil. Et aperçu, au pied du building, de trente à trente-cinq mètres plus bas, deux petits corps immobiles en pyjama.

Les voisins n'ont pas eu de mots assez terribles pour décrire la façon dont il a dévalé comme un fou les escaliers. Hajar et Nisrine étaient mortes, tuées sur le coup. Une chute de dix étages. Les policiers, rapporte "la dernière heure", ont du ligoter le papa hystérique pour le maîtriser.

Les Miri habitent depuis huit ans le quartier anversois de logements sociaux, le Luchtbal.

L'oncle des enfants raconte: "l'aînée était très aventurière. La petite suivait constamment sa grande soeur. Probable qu'elles ont joué près de la fenêtre et que Hajar a suivi Nisrine trop petite à quatre ans pour se rendre compte du danger". (Source: MAP)
Publié le: 22/01/2003 à 15:55:54 GMT
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Attentat de Marrakech: les parents d'une victime...

» Après New York, le roi saoudien poursuit sa...

» Arabie: le roi Abdallah en "bonne santé" selon le...

» le roi Abdallah d'Arabie saoudite, en convalescence,...

» Maroc: deux nouvelles tentatives d'immolation par le feu

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2020 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz