Maroc

Portail Maroc

L'allemand Evonik envoie 3.000 salariés en chômage partiel Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde » Economie / Finances Monde » Economie / Finances
L'allemand Evonik envoie 3.000 salariés en chômage partiel
FRANCFORT, Allemagne (AFP) - Victime de la crise, le groupe de chimie et d'énergie allemand Evonik a annoncé mardi la mise en chômage partiel de 3.000 salariés en Allemagne et lancé un vaste programme d'économies.
Evonik veut économiser 500 millions d'euros par an jusqu'en 2012, selon un communiqué publié à l'occasion de la présentation de son bilan annuel. Sur plus de 100 sites de production dans le monde, le groupe veut augmenter durablement la productivité.

Il a aussi réduit drastiquement ses projets d'investissements pour cette année.


Evonik souffre notamment de la chute de la demande dans la chimie. L'ancien complexe, né de l'exploitation du charbon en Allemagne et autrefois baptisé RAG, est présent dans les secteurs de la chimie, de l'énergie et de l'immobilier, avec un chiffre d'affaires total de 15,9 milliards d'euros en 2008, pour 41.000 salariés.

Publié le: 24/03/2009 à 10:54:27 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» Wall Street ouvre en hausse, dopée par Facebook

» Le marché automobile français commence mal l'année

» Un fournisseur de Vuitton va reprendre l'usine Lejaby...

» Bruxelles oppose son veto à la fusion de NYSE Euronext...

» Le Portugal obtient un répit mais les craintes d'une...

Suite »

Ressources web

» Bourse de Casablanca

» Bank Al-Maghreb

» Banque africaine de développement

» Ministère des finances et de la privatisation

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2019 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz