Maroc

Portail Maroc

600 personnes nues photographiées par Greenpeace pour dénoncer le changement climatique Atlasvista Maroc
Recherche avancée

Maroc Annonces

Maroc Rencontres

Maroc Blogs

Actualité Actualité
Communauté Communauté
Pratique Pratique
Agenda
Agenda vide
Dossiers Dossiers
Horaires
Gare de Départ
Gare d’arrivée
Rencontres
Je suis
Je cherche
entre et

Fils RSS de AtlasVista
Fils RSS AtlasVista

 
Envoyer cette article à un(e) ami(e)
Votre nom :*
Votre E-mail :
E-mail du destinataire :*
Votre message :
Veuillez copier le code ci-contre : *
*champ obligatoire
Monde » Sc / Environnement Monde » Sc / Environnement
600 personnes nues photographiées par Greenpeace pour dénoncer le changement climatique
GENEVE (AFP) - Près de 600 volontaires ont posé nus samedi devant l'oeil du photographe américain Spencer Tunick au pied d'un glacier suisse pour dénoncer le réchauffement climatique qui fait fondre les glaces alpines.
Ces hommes et ces femmes se sont dévêtus pour une campagne de publicité de l'organisation écologiste Greenpeace, sous un ciel bleu et par une température fraîche, à proximité du glacier d'Aletsch. Celui-ci, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, perd environ 100 mètres par an sous l'effet du changement climatique.

"Le nombre (des modèles) s'approche de 600", a déclaré Nicolas de Roten, responsable de Greenpeace Suisse. "Il fait relativement frais mais ça n'a pas l'air de les déranger", a-t-il ajouté.


Connu pour ses photographies de foules nues dans des lieux publics, Spencer Tunick s'est associé à l'organisation écologiste pour attirer l'attention du public sur la fonte des glaciers. La mise en scène au glacier d'Aletsch doit symboliser "la vulnérabilité des glaciers et la fragilité du corps humain", selon l'organisation écologiste.

Les photos "serviront au moment voulu pour notre campagne, en Suisse d'abord et au plan mondial par la suite", a précisé Nicolas de Roten.

Spencer Tunick a divisé les 600 volontaires en deux groupes d'environ 300 pour des prises séparées au pied d'une spectaculaire coulée de glace, à une altitude de 2.300 mètres.

Dans ses précédentes oeuvres, Spencer Tunick, qui décrit ses modèles comme des "sculptures vivantes", avait fait poser ceux-ci devant la Biennale à Lyon (2005), sur un pont à Cleveland (Ohio) ou dans une station de métro à New York (2003). Environ 18.000 personnes nues ont posé pour lui sur la place Zocalo de Mexico en mai dernier.

Publié le: 18/08/2007 à 11:58:11 GMT Source : AFP
Envoyer l'article à un ami
Envoyer
Format PDF
PDF
Vesion imprimable
Imprimer
A lire aussi

» La testostérone peut induire des attitudes égocentriques

» Le centre de la parole dans le cerveau n'est pas là où...

» De la taille d'un chat à celle d'un éléphant en 20...

» Une banque du sperme pour la Grande barrière de corail...

» A Davos, une machine pour décoder le génome individuel...

Suite »

Sondage...
Emprunter l'identité d'une célébrité ou d'une personnalité politique sur des sites Web de réseau social (ex : Facebook) est selon vous:
 Une usurpation d'identité passible de peine de prison  
 Un acte tout à fait habituel et très répandu. Où est le mal ?  
© 2001- 2017 AtlasVista Maroc
Hébergement: Heberjahiz